jeudi 1 juin 2017

Chapitre deux....sourire

Maintenant seule devant mon thé après les paroles de cet inconnu j'étais assez déconcertée car il me hantait, alors que je ne l'avais même pas regardé.
Sa voix d'homme grave et claire raisonnait et coulait comme une bouffée d'air en moi.
Je n'avais pas ressenti un tel bien être depuis de nombreux jours.
Cette voix ...ces mots me donnaient un nouvel élan....

Je rentrais dans mon appartement et je ressentis mon espace de vie comme un véritable cocoon .

Dans ce présent, je me sentais en sécurité avec cette voix qui errait dans mon esprit comme une eau de jouvence.

Je fus soudainement attirée par la fenêtre... Je ne sais pas vraiment pourquoi, il fallait que je l'ouvre et que je regarde .

Je regardais partout et soudain, en bas de l'entrée du parc des buttes Chaumont rue de Crimée, mon regard se  posa sur un homme  vêtu tout en noir avec un grand manteau ondulant au rythme du vent.

Cet homme me regardait en souriant.

La puissance de son regard était étonnante,il avait de grands yeux noisettes.Il me regardait avec ce sourire persistant.J'étais médusée.

Je crois que c'était lui l'homme de la terrasse.

Il fallait que je lui parle.Je sortis le rejoindre en courant dans sa direction.Il était toujours là, il me regardait toujours intensément mais ne souriait plus.

Je m'approchais de lui en respirant très fort..j'étais très essoufflée! Son visage me parut familier pourtant c'était un inconnu.

Lorsque je commençais à lui parler il me dit:"non ne parle pas.Pas maintenant."

Ses yeux brillaient énormément. C'était troublant. Il me dit:" juste souris moi.Donne moi ton sourire et souris à la vie il est temps.Regarde autour de toi là, qui vois tu sourire ? Le sourire est le trésor à partager alors partage sans modération. "

Je regardais les passants avec leur mine grave,leur regard stressé, leur visage fermé et leur bouche crispée... C'était triste.

Lorsque je voulu répliquer,l'inconnu n'était plus là... J'étais stupéfaite... Je me sentais si frustrée... Et en même temps tellement comblée de bonne surprise.

Je me sentais bien.... Je me sentis sourire et rire comme si j'étais grisée....

Je trouvais cette situation effarante.

Qui était cet homme ?

C'était tellement troublant.. Je regardais à gauche...à droite et je le vis de nouveau. Il était debout en haut de la rue et souriait encore en me regardant. Un pigeon vola près de moi et s'arrêta à mes pieds.Il avait un petit bout de papier rose accroché à la patte et tournoyait autour de moi.

Je pris le papier et je lu:"tu as le don de sourire et de faire sourire, alors ne gâche plus les sourires."

Je respirais..je fermais les yeux...je me sentais à la fois en ébullition et apaisée.... Drôle de ressenti !

J'ouvris les yeux.... Et j'étais de nouveau seule.....


 A suivre.....


Bien à vous 

Mflo